Nuisances sonores au bureau : votre santé d’abord !

Nuisances sonores au bureau : votre santé d’abord !

La pression acoustique moyenne dans un espace de travail se situe entre 45 et 60 décibels (db). Un pic d’une heure à 80 db suffit à endommager les fibres nerveuses de votre appareil auditif. Les conséquences à moyen et long terme varient d’un individu à l’autre et peuvent aller jusqu’à la surdité.

Des solutions modernes d’aménagement de bureau existent : cloisons, panneaux acoustiques, dalles murales. De nombreux meubles sont désormais équipés de systèmes mécaniques silencieux.

Ces nuisances sonores auxquelles on ne prête pas attention :

Du télécopieur en attente d’émission ou de réception de fax, au collègue qui téléphone en hurlant dans l’open space, en passant par les bruits d’ouverture et de fermeture de portes, de tiroirs, d’armoires, les allées et venues dans les couloirs, les conversations ambiantes, les imprimantes en fonction; tous les ingrédients sont réunis pour endommager votre système auditif !

Des conséquences lourdes qui peuvent être évitées :

Les conséquences sont parfois lourdes sur les plans individuel et collectif : baisse de la concentration et de la performance chez les uns, acouphènes et maux de tête chez les autres, altération de l’humeur et du sommeil, voire surdité complète (facteurs externes à l'espace de travail aggravants).

Des solutions propres à l’aménagement de chaque espace de travail permettent d’atténuer les nuisances sonores et d’amoindrir les conséquences sur vos employés et collaborateurs.

L’ergonomie au service de votre confort auditif :

Les cloisons acoustiques et dalles murales sont très appréciées dans les espaces collectifs et open spaces; de nombreux tissus et rembourrages permettent d’absorber et atténuer le son, à l’instar de la laine minérale ou de la mousse polyuréthane. Les cloisons en mélamine sont aussi très prisées.

Les écrans de séparation en aggloméré et cloisons acoustiques de table en laine minérale épaisse sont très efficaces dans les bureaux partagés, notamment dans le cas de bureaux “face à face” dans la même pièce. Il faut aussi penser aux meubles équipés de systèmes d’amortissement de fermeture de tiroirs et d’armoires, pour éviter les chocs bruyants.

Notre bureau d’études vous guide et vous conseille dans la prise en compte de ces particularités découlant de vos contraintes métiers. Consultez nos experts bien être et confort au travail, pour être accompagné dans le choix de votre mobilier et de son agencement.

Les cloisons acoustiques feront l’objet d’un prochain article sur notre blog.